Le langage commun de la Performance

Malgré les progrès technologiques, nous faisons le constat que la chaîne logistique fait toujours face à des problèmes endémiques qu’elle n’a pas réussi à surmonter.


  • Pour l’ensemble des acteurs de la Supply Chain, les coûts sont à la hausse : revalorisation des salaires, hausse des coûts de l'énergie, éco-redevance. Indéniablement, le coût logistique connaît une inflation qui n’est pas près de s’arrêter.
  • La situation est aggravée par le fait que les entreprises n’ont pas toutes la même maturité logistique ni les mêmes capacités d’optimisation. Par exemple, les PME ne disposent généralement pas de la taille critique, de l’organisation et des outils nécessaires pour optimiser leurs flux. Dans ce cas, la livraison fréquente de petits lots (commandes atomisées) à des clients éloignés alourdit considérablement la facture de transport et le bilan carbone.
  • L’évolution des prestations logistiques vers l’accélération des flux, la personnalisation des colisages et la préparation de palettes de plus en plus mixées n’est pas suffisamment prise en compte par les commerciaux lors des négociations. L’accroissement des charges remet en cause l’équilibre économique des comptes d’exploitation. Le plus souvent, la réaction du commerce n'est-elle pas : « La logistique suivra ! », mais à quel coût ?
Ce constat alarmant, mais aussi source d’opportunités, appelle une évolution des modèles logistiques à tous les niveaux de la chaîne de valeur vers plus de responsabilité, de maîtrise, de collaboration et de transparence entre les parties prenantes.

Il nécessite aussi l’utilisation d’indicateurs communs de performance pour progresser ensemble et rendre la chaîne de l’offre plus compétitive et plus écologique.
Situation actuelle
Supply Chain Meter®
SUPPLY CHAIN METER - retour à l'accueil du site