Le langage commun de la Performance

La démarche menée par le groupe de travail s’est articulée autour des questions suivantes :
  • Qu’est-ce que la performance logistique ?
  • Comment mesurer la performance éco-logistique selon une approche globale et équilibrée capable de répondre à la fois aux parties prenantes de l’entreprise (actionnaires, clients, processus, personnel), aux attentes de l’ensemble des acteurs de la supply chain et aux défis du développement durable  ?
  • Comment favoriser l’accès aux indicateurs de performance à travers un outil facile d’emploi et convivial ?
  • Comment aider les entreprises à développer un système cohérent de pilotage de la performance ?


Constat

La réalisation d'une enquête auprès de plusieurs entreprises a permis de mieux comprendre les difficultés liées à la mesure des performances. Celles-ci se heurtent principalement :
  • au manque de vision commune entre les acteurs de la supply chain dont les intérêts sont parfois divergents ;
  • au manque de traduction de la stratégie d’entreprise en objectifs opérationnels ;
  • au manque de connaissance des leviers logistiques contribuant à l’atteinte des objectifs stratégiques ;
  • au manque de langage commun entre les entreprises sur les indicateurs clés de performance ;
  • à la méconnaissance des variables d’action internes et externes ayant un impact sur la performance opérationnelle ;
  • au manque de lien direct entre le service client, son coût d’obtention et son impact écologique.
Pour répondre aux questions posées et aider les entreprises à surmonter les difficultés rencontrées, l’idée d’un socle commun de management et de mesure de la performance s’est rapidement imposée.


Un référentiel construit par des experts de la Supply Chain

La construction du référentiel de la performance logistique a mobilisé plusieurs professionnels et experts issus des métiers de l'industrie, de la distribution, du transport et de la recherche en sciences de gestion.

Leurs travaux ont été guidés par les objectifs suivants :
  • Définir les indicateurs de performance selon une approche globale et équilibrée où le service client ne peut être dissocié de son coût d’obtention ni de son impact sur l’environnement tout en reliant la performance logistique aux objectifs stratégiques de l’entreprise ;
  • Préciser la contribution de chaque acteur à la performance globale de la chaîne ;
  • Fournir les clés de la performance à travers la définition d’une démarche structurée « Stratégie – Objectifs – Indicateurs » liant les dimensions financières, commerciales, opérationnelles, humaines et environnementales de la supply chain.
Répondant à ces attentes, le référentiel et la démarche proposés sont le fruit de l’expérience des participants au Groupe de travail qui ont souhaité développer un outil pratique d'intérêt général.

Développé par des professionnels pour des professionnels, l’outil intègre aussi les normes, concepts et bonnes pratiques de gestion industrielle et logistique promus par les organismes nationaux et internationaux tels que AFNOR, APICS, ECR, GS1, Oliver Wight Companies, Supply Chain Council, VICS ... ainsi que l'ADEME, l'AFILOG, etc.


Un outil innovant tourné vers l’action

Plusieurs innovations sont sorties du laboratoire d’idées dont les plus importantes sont :
  • la "matérialisation" de deux chaînes de performance - l’une opérationnelle, l’autre fonctionnelle - donnant une vision d’ensemble des indicateurs répartis tout au long de la supply chain
  • la description du rôle et de l’impact de chaque maillon et de chaque fonction sur le processus logistique du fournisseur au client final ;
  • la définition standard et structurée de l’ensemble des indicateurs clés financiers, commerciaux, opérationnels et environnementaux, des indicateurs d’interface et des indicateurs de processus concourant à l’amélioration globale des performances de la supply chain.
Tourné vers l’action, le produit final apparaît comme un outil concret et intuitif au service de toutes les entreprises – petites, moyennes et grandes – avec des fonctionnalités d’aide à la mise en œuvre (conseils pratiques, feuilles de calcul, tableaux de bord, plans d’action).

L'arrivée du portail de benchmarking en juillet 2011 complète les briques élémentaires (+400 indicateurs dûment définis) contenues dans le référentiel en les mettant en oeuvre dans le cadre de benchmarks sectoriels très stimulants.

Dédiés à la performance logistique, le référentiel Supply Chain Meter
® et le portail de benchmarking contribueront, nous en sommes persuadés, à faciliter le dialogue, à aligner les objectifs de performance et à améliorer le volume d’affaires et la rentabilité de tous les acteurs de la supply chain pour relever ensemble le défi de la croissance durable.


Un outil évolutif

Le monde bouge, les aspects du développement durable de nos métiers se précisent jour après jour. Dans ce contexte en évolution permanente, des mises à jour seront 
progressivement apportées au référentiel et au portail de benchmarking.
Démarche et outil
Supply Chain Meter®
SUPPLY CHAIN METER - retour à l'accueil du site